Gestion du contentieux électoral : les membres du Conseil constitutionnel renforcent leurs capacités

Les membres du Conseil constitutionnel renforcent leurs capacités en vue de gérer au mieux le contentieux des élections couplées du 22 novembre 2020. A partir de ce jour 22 septembre 2020, ils sont en session de formation de 72 heures à Koudougou, avec les directeurs et chefs de services de l’institution.

La cérémonie d’ouverture de l’atelier a été présidée le matin par le Président du Conseil constitutionnel, Monsieur Kassoum KAMBOU et a connu la présence de la Représentante résidente adjointe du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) au Burkina Faso, Isabelle TSCHAN. Le PNUD a apporté un soutien financier à l’organisation de la formation dans le cadre du Projet d’Appui aux processus électoraux (PAPE) du Burkina Faso 20219-2021. A l’issue de l’ouverture officielle des travaux, les capacités du Membres du Conseil constitutionnel ont été renforcées en matière de « Contrôle de la régularité, de la transparence et de la sincérité des élections sur le terrain ». Les principes essentiels pour l’émission d’un vote démocratique, ce que doit contrôler le délégué du Conseil constitutionnel sur le terrain le jour des élections, le rapport du contrôle des élections, tels sont les points abordés dans le développement du thème par le Président du Conseil constitutionnel, Monsieur Kassoum KAMBOU. Il y a eu des échanges très enrichissants et des partages d’expériences à la suite de l’exposé du Président, sous la modération de Madame Haridiata DAKOURE, Membre de la juridiction constitutionnelle.

Demain, le Dr Aboubacar SANGO, Maître-assistant à l’Université Thomas SANKARA entretiendra les participants de « La gestion des recours contre les résultats provisoires des élections présidentielle et législatives » et de « La gestion du contentieux des candidatures aux élections présidentielle et législatives ».

Au troisième jour de l’atelier de formation, Monsieur Sibila Frank COMPAORE, Membre du Conseil constitutionnel et Coordonnateur général des élections couplées du 22 novembre 2020 au niveau de la juridiction constitutionnelle, formera les participants à la rédaction des décisions du Conseil constitutionnel en matière électorale.

DCP/CC

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *