Arrondissement 8 de Ouagadougou : la construction d’une mosquée lancée par le maire Kassoum Simporé

Les fidèles musulmans du quartier Bissighin dans l’arrondissement 8 de Ouagadougou auront bientôt une mosquée, une médersa, un château d’eau ainsi que des toilettes. La pose de la première pierre de ce complexe a eu lieu le jeudi 24 septembre 2020 à quelques encablures de l’école de Bissighin.

La cérémonie de pose de la première pierre de la mosquée de Bissighin a débuté par une série de lectures coraniques. Trois imams du quartier se sont d’abord succédé pour demander à Dieu de bénir la rencontre et de faciliter le déroulement des travaux jusqu’à la finition. Après eux, c’est le porte-parole de la communauté chrétienne de la zone, c’est le mot de bienvenue du Naaba Koanga de Bissighin qui a ouvert le bal des interventions. Dans mot, le chef s’est fait le porte-parole des bénéficiaires pour remercier les donateurs dont l’Association Alfaws pour le Développement et le Secours, présente au Burkina Faso. Le Secrétaire de l’association, Inoussa Tarnagda, qui a pris la parole en présence du président de la structure, Mahamoud Mohamed, a précisé qu’il s’agit d’un ensemble d’infrastructures composé d’une mosquée, d’une médersa à é classes, d’un château d’eau et de toilettes. Il a saisi cette occasion pour faire savoir que l’association est également active dans les actions humanitaires à travers les dons de vivres, de machines à coudre, de réfrigérateurs, de groupes électrogènes entre autres.
Par la suite, c’est le maire de l’arrondissement 8 de Ouagadougou, Kassoum Simporé, qui a pris la parole pour exprimer sa reconnaissance aux premiers responsables de l‘association donatrice. « Ce sont des partenaires sur qui nous comptons beaucoup. Ils m’ont demandé de désigner un lieu pour ériger une mosquée. Ce qui fut fait. Ils m’ont encore demandé de trouver 5 autres espaces pour la réalisation de mosquées. », a-t-il expliqué. Kassoum Simporé a profité pour appeler à l’union, à la tolérance et à la fraternité. C’est au nom de ces valeurs que les habitants de la localité se sont mobilisés pour la réussite de la cérémonie. Avant de passer à l’acte solennel du jour, l’occasion a été donnée à celui qui a servi d’intermédiaire pour que ce projet voie le jour de se prononcer. Alidou Sawadogo a confié qu’il doit l’aboutissement de cette initiative à l’esprit de solidarité du premier responsable de l’arrondissement. Celui-ci a promis un groupe électrogène, un réfrigérateur et des gels hydro alcooliques aux fidèles de la future mosquée de Bissighin.

A noter que ce lieu de prière qui sortira bientôt de terre va s’implanter à côté d’une mosquée en banco menacée par les inondations de ces dernières semaines.
Omar COMPAORE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *