Mali : vers une levée des sanctions ce vendredi

La CEDEAO devrait décider de la levée des sanctions contre le Mali le vendredi 25 septembre. Depuis le coup d’état qui a renversé l’ancien président Ibrahim Boubacar Keïta, les négociations entre la junte militaire au pouvoir et la Communauté Économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) se sont multipliées.
Le mois dernier, après la prise du pouvoir temporaire par la junte militaire, la CEDEAO a pris des sanctions économiques contre le Mali. L’organisation des pays voisins du Mali a tenté de faire pression pour que la junte rende le pouvoir aux civils en contrepartie de la levée de ces restrictions punitives.
En visite au Mali, Goodluck Jonathan, ancien président du Nigeria et chef de la délégation de la CEDEAO a précisé qu’il n’était pas dans l’intérêt de l’organisation de maintenir cet embargo qui pourrait affecter la situation économique du pays déjà fragilisé. « Parce que tout ce qui touche le Mali touche la sous-région. Le Mali est un pays clé au sein de la CEDEAO et nous ne voulions pas de situation où il y aurait des problèmes au Mali. », a-t-il déclaré.
Les restrictions actuelles interdisent les échanges commerciaux et les flux financiers, seuls les produits de première nécessité, les médicaments, les équipements de lutte contre le coronavirus, le carburant ou l’électricité peuvent circuler.
Burkimbia.com
Source : Africanews

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *